Les différents trésors du parc national de l’Ankarana

parc national de l’Ankarana

Le parc national de l’Ankarana se situe dans le nord de Madagascar. Ce joyau de la nature est surtout connu pour son réseau de rivières souterraines qui est le plus grand du continent africain. Cette aire protégée profite d’un écosystème hors du commun garantissant une aventure et une découverte très enrichissantes. Lors de la visite de cette réserve naturelle emblématique de la Grande Île, le dépaysement est au rendez-vous. Grâce à cette rubrique, les touristes auront l’opportunité de connaître ses véritables trésors.

Les immanquables à découvrir à l’intérieur du parc

Au cours d’un séjour à travers le trapeze des mascareignes, les amateurs d’aventure et de découvertes sont invités à faire escale au parc national de l’Ankarana. Occupant une superficie de 18 220 ha, il se trouve à une dizaine de kilomètres d’Antsiranana. La richesse de sa faune et de sa flore est l’un de ses atouts principaux. Le parc de l’Ankarana est pratiquement composé d’un relief accidenté construit sur un sol basaltique. Cette particularité lui a permis d’être une adresse de choix pour le trekking.
Quant aux autres zones de la réserve, la plupart d’entre elles sont recouvertes de forêts sèches saisonnières. On y trouve aussi des Tsingy, une formation calcaire provoquée par l’érosion du sol. Celles-ci constituent un véritable labyrinthe avec des couloirs étroits. Cependant, une excellente endurance physique est nécessaire pour partir à la découverte des Tsingy. La pratique de quelques escalades de gros blocs de pierre est de mise pour atteindre les étendues de rochers à perte de vue sculptées par le vent et la pluie.

Un campement pour se ravitailler et faire le plein d’énergie

Afin de profiter de ces merveilles, une halte au campement d’Anilotra est recommandée. C’est l’endroit par excellence pour admirer une vue panoramique de la beauté des Tsingy. Les voyageurs peuvent aussi profiter de cette occasion pour faire le plein d’énergie et de se ravitailler avant de poursuivre l’aventure.
Sur le chemin du campement, on peut aussi admirer le lac Vert, un lac de cratère hors du commun. Pour réussir cette découverte, il faut prévoir une excursion d’une journée entière. Lors de la visite du parc, on peut utiliser des passerelles en planches de bois afin de profiter au maximum les vues sur les roches friables.

Les grottes sacrées, un autre atout du parc national de l’Ankarana

Le parc national de l’Ankarana compte au total onze grottes qui ont été formées par des réseaux d’eau souterraine. Certaines d’entre elles abritent de sépultures royales et d’autres constituent des lieux de cultes sacrés. Les habitants locaux viennent dans ces grottes pour déposer des offrandes afin de profiter des protections des ancêtres.
La majorité des grottes est composée de stalactites, de stalagmites, des hélegmites et d’héléctites. Durant leur visite, les touristes seront également émerveillés par ses draperies de calcite en forme d’étoffe. Aussi, la fraîcheur des grottes est très appréciée. Celle-ci lui fait un endroit exceptionnel pour se mettre à l’abri de la chaleur. En somme, le parc national de l’Ankarana est un site touristique exceptionnel à ne pas manquer lors d’une escapade à Madagascar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *